Programme
Requalification et extension du collège Adam de la Halle
Localisation
Achicourt (62)
Type de marché
public
Maître d'ouvrage
Département du Pas de Calais
Surface
6950 m²
Montant
7 800 000 € HT hors phasage
Calendrier de l'opération
APD

Il s’agit de la réhabilitation et l’extension du collège Adam de la Halle à Achicourt avec la définition de plusieurs pôles : le pôle enseignement général, le pôle scientifique, le pôle technologie, le pôle SEGPA, le pôle administratif et l’infirmerie, la demi-pension et le pôle de vie scolaire. L’accent est mis sur l’entrée des élèves par la création d’un large parvis qui se prolonge à l’intérieur de l’enceinte de l’établissement. Le parti architectural se fonde sur la cour de récréation : sans recoins et ouverte sur un écran végétal, elle devient l’élément clé du collège, l’espace autour duquel tous les bâtiments se rejoignent. Le projet mise sur la sécurité du collège et sur une surveillance facilitée des élèves entrants et sortants. Des clôtures et portails leur permettent une circulation contrôlée et limitent les effets de recoins.

L’isolation par l’extérieur des bâtiments est l’occasion d’unifier l’apparence du collège. On vient créer un jeu d’ombre et de lumière avec le bardage et on rythme la façade par quelques éléments qui se décrochent du volume global. Les anciens bâtiments au Sud qui abritaient  les ateliers SEGPA et salles de technologie sont démolis afin de bénéficier d’une meilleure orientation de la cour, point névralgique autour duquel  s’organise le collège.

L’organisation fonctionnelle se repose sur des zones de respiration ponctuelles au cœur du bâti : percements, soulèvements de toitures, double-hauteurs. Cela permet d’amener de la lumière au cœur du bâti, contribue au confort des élèves et à organiser les différents espaces.  On retrouve de nombreuses zones de verdure au sein du collège, dessinées et pensées pour amener des ambiances végétales apaisantes dans l’ensemble de l’établissement.

 

 

Les façades sont toutes traitées avec les mêmes matériaux afin de donner une cohérence visuelle à l’ensemble du collège :

  • Pour des raisons pratiques, chaque façade est soulignée par un soubassement  traité en panneaux ETERNIT. Ce matériau composite naturel constitué de ciment, de cellulose, et de matières minérales est pérenne et bénéficie de grandes performances. C’est un matériau très résistant aux chocs.
  • Au-dessus de ce bandeau minéral, la façade est habillée d’un bardage métallique en acier laqué. Ce matériau présente l’avantage de se plier afin de cadrer des vues ou se protéger du soleil, on trame ainsi la façade de manière orthogonale en jouant sur l’ombre et la lumière portées par ce bardage. Le système de fixation de ce type de bardage est invisible. Cela donne de l’élégance aux différentes façades du collège.

On retrouve un jeu esthétique de charpente bois dans les parties neuves.  La charpente est habillée discrètement de panneau acoustiquement performant. Par sa clarté et son aspect chaleureux, le bois génère des ambiances de qualité dans les espaces intérieurs, offrant un cadre propice à la concentration et à l’apaisement des élèves.

Le chantier sera réalisé en site occupé avec un phasage bien précis et une relocalisation partielle des élèves dans des bâtiments provisoires.

Le projet neuf est soumis à la RT2012 et à l’arrêté du 10 Avril 2017; Il devra atteindre l’objectif E3C1 du référentiel Energie Carbone. La partie rénovée est soumise réglementairement à la RT Rénovation Globale, on cherchera à atteindre un niveau BBC Effinergie Rénovation.